Mode de consentement dans le serveur Google Tag Manager

Auteur
Stape
Publié
March 15, 2022
Egalement disponible

Les modifications récentes des exigences de confidentialité ont rendu strictement nécessaire pour les sites Web de recevoir le consentement de l'utilisateur pour l'utilisation de cookies et de scripts de suivi liés à la publicité ou à l'analyse. Pour aider les propriétaires de sites Web à se conformer à ces exigences, Google a introduit le mode Consentement. En utilisant le mode consentement dans le Web GTM, vous pouvez adapter le comportement des balises en fonction du consentement de l'utilisateur.  

Dans ce guide, nous voulons parler du mode de consentement, pourquoi il est important de l'implémenter et comment utiliser le mode de consentement dans le conteneur du serveur Google Tag Manager.

GDPR (RGPD) et CookiesCopier le lien vers cette section

Les réglementations en matière de confidentialité, principalement le RGPD de l'Union européenne et le California Consumer Privacy Act, empêchent les sites Web de collecter des données sur les visiteurs du site Web sans leur consentement. Les utilisateurs peuvent choisir si les sites peuvent ou non collecter des informations et utiliser des cookies à l'aide de bannières de cookies.

Les cookies peuvent être différenciés par leur finalité: 

  • Cookies strictement nécessaires - il n'est pas nécessaire d'obtenir le consentement de l'utilisateur pour ce type de cookie car ils sont nécessaires au bon fonctionnement des sites Web. Ils ont généralement un concept de 1ère partie.
  • Cookies de préférences - ce type de cookie permet aux sites Web de mémoriser les préférences système que les utilisateurs ont précédemment définies. Il peut s'agir du panier de produits, de la langue, de l'emplacement, etc. Le consentement est requis.
  • Cookies de statistiques - sont généralement des cookies anonymisés agrégés qui aident à améliorer les performances du site Web. D’habitude, il suit les pages sur lesquelles les utilisateurs ont cliqué, les pages visitées, etc. Le consentement est requis.
  • Cookies marketing - utilisés pour collecter des informations personnelles afin de diffuser des publicités personnalisées plus pertinentes. Dans la plupart des cas, il s'agit de cookies tiers. Le consentement est requis.

Il existe également une liste d'exigences sur l'apparence des bannières de cookies et les informations qu'elles contiennent. Vous trouverez ci-dessous la liste des exigences cruciales du RGPD pour les bannières de cookies, mais certains pays ont leurs propres exigences pour les bannières de cookies : 

  • Fournissez des informations claires en utilisant un langage non technique sur les données collectées par chaque cookie et sur la manière dont elles sont utilisées.
  • Stockez et enregistrez le consentement reçu des utilisateurs
  • Autorisez les utilisateurs à interagir avec le site même s'ils n'autorisent pas les cookies ou n'ont rien sélectionné sur une bannière de cookies.
  • Autorisez les utilisateurs à retirer leur consentement.
  • N'utilisez pas de cookies et ne collectez pas de données à moins que l'utilisateur n'y soit autorisé.

Mode de consentement dans le Web Google Tag ManagerCopier le lien vers cette section

Google a introduit un mode de consentement dans le conteneur Web Google Tag Manager. Le mode de consentement est un nouveau paramètre dans les balises Web GTM qui permet de gérer les statistiques et les cookies marketing. Ce paramètre permet de respecter les décisions de l'utilisateur et de personnaliser le comportement de la balise en fonction du statut de consentement.

Lors de la mise en œuvre du mode de consentement dans Google Tag Manager, vous souhaiterez peut-être déclencher les paramètres de consentement uniquement dans les pays ou les régions où le consentement est requis. Cela aidera à suivre un pourcentage plus élevé d'utilisateurs qui visitent votre site.

Il existe une balise avec des contrôles de consentement intégrés. Il s'agit principalement des balises de Google telles que Google Ads, Google Analytics, Floodlight, Conversion Linker. La configuration des paramètres de consentement est plus simple pour ces balises, tandis que les balises sans consentement nécessitent une configuration supplémentaire.

Web GTM seul ne suffit pas pour mettre en place le mode de consentement. Vous aurez également besoin d'une plateforme de gestion du consentement. L'objectif principal de CMP est d'afficher une bannière de cookies sur votre site. La plupart des plates-formes de gestion du consentement peuvent s'intégrer au mode de consentement dans Google Tag Manager. Google a une liste de CMP qui peuvent se combiner avec le mode consentement. Certains d'entre eux ont des balises pour le Web GTM dans la galerie de modèles, ce qui facilite l'intégration. Chaque CMP a sa documentation sur l'intégration du mode consentement GTM. Je recommande fortement de configurer le mode de consentement en fonction de leurs instructions.

Comment configurer le mode de consentement dans le serveur Google Tag ManagerCopier le lien vers cette section

Si vous souhaitez implémenter le mode de consentement pour le serveur Google Tag Manager, vous devez d'abord implémenter le mode de consentement dans le GTM Web. Ce guide utilisera un cookiebot CMP comme exemple puisque nous l'utilisons pour Stape.

1. La première étape consiste à activer un aperçu du consentement dans les paramètres du conteneur Web GTM. 

2. Ajoutez votre balise Consent Management Platform au conteneur Web GTM. Cette balise doit déclencher l'initialisation du consentement - Toutes les pages. Vous pouvez modifier l'état de consentement par défaut pour chaque type de cookie.

3. Il n'est pas nécessaire de configurer des modifications supplémentaires pour les balises telles que Google Ads, Analytics, Floodlight et Conversion Linker (consultez votre documentation CMP sur la configuration du mode de consentement pour les produits Google), car elles disposent de contrôles de consentement intégrés.

De l'autre côté, vous devez configurer des paramètres supplémentaires pour les balises dont le consentement intégré n'est pas vérifié. Prenons le pixel Facebook comme exemple.

4. La plupart des CMP envoient des événements personnalisés lorsque le statut de consentement est mis à jour. J'utiliserai un événement personnalisé cookie_consent_update pour déclencher la balise de page vue Facebook. Ne déclenchez pas cette balise sur une page_view comme nous le faisions auparavant. Utilisez plutôt un événement personnalisé qui envoie votre CMP lorsque le consentement est accordé.

5. Pour voir le paramètre de consentement pour toutes vos balises, vous pouvez ouvrir la vue d'ensemble du consentement dans le GTM Web.

6. Une fois que vous avez configuré le mode de consentement pour les balises GA et FB dans le Web GTM, vous devez vous assurer que les balises du serveur GTM ne se déclenchent que lorsque le consentement est accordé. Il existe deux manières d'utiliser le mode de consentement dans sGTM : 

  • Utiliser l'événements personnalisés que CMP envoie au dataLayer (on recommand d'utiliser cette méthode)
  • utiliser des paramètres GA qui déterminent l'état de consentement.

7. Tout d'abord, permettez-moi vous montrer comment configurer le mode de consentement dans sGTM à l'aide d'un événement personnalisé. Créez une nouvelle balise pour l'UA ou GA4 qui enverra un consentement d'événement accordé. Il devrait se déclencher sur un événement personnalisé cookie_consent_update (dans mon cas).

8. Sur le serveur GTM, modifiez le déclencheur de la balise de vue de page Facebook. Dans mon cas, il s'agit d'un événement personnalisé cookie_cosent_update réclamé par le client GA4.

9. Cette section montre comment configurer le mode de consentement dans sGTM à l'aide du paramètre d'état de consentement GA4 GCS. La valeur du paramètre GCS dépend du consentement de l'utilisateur: 

  • gcs=G100 signifie que le consentement n'a pas été accordé
  • gcs=G111 signifie consentement est accordé

Créez une nouvelle variable de données d'événement dans le conteneur sGTM qui capture le paramètre GSC.

10. Créez un déclencheur pour la balise d'API conversion de Facebook page_view dans le conteneur sGTM. Je déclencherai la balise FB CAPI pageview lorsque le nom du client est égal à GA4, le nom de l'événement est page_view et GSC est égal à G111.

D'après mon expérience, cette méthode est moins fiable que l'utilisation des événements personnalisés dans le Web GTM. Lorsqu'un utilisateur accède à la page pour la première fois, GA constate que le consentement n'est pas accordé et que la consultation de la page FB n'est pas déclenchée. Si un utilisateur reste sur la même page et autorise les cookies, GA n'enverra pas la valeur GSC mise à jour. Ainsi, les balises GA et FB ne se déclencheront pas et vous manquerez certains événements de page view.

11. La dernière étape sera de tester le mode de consentement sGTM en mode aperçu et de publier le conteneur si tout est correct.

Conclusion:Copier le lien vers cette section

Bien que le mode de consentement dans Web GTM soit une bonne étape de Google, ce n'est que le début de ce qui doit être fait pour avoir un bon cadre de confidentialité et de consentement sur votre site Web. Il existe plusieurs façons d'utiliser le mode de consentement dans le serveur Google Tag Manager, mais malheureusement, sGTM n'a pas encore de mode de consentement intégré, ce qui rend ce processus plus long.

Contactez-nous si vous avez besoin d'aide pour démarrer ou si vous avez besoin d'aide pour configurer le suivi côté serveur pour votre entreprise. Nous sommes des experts de la publicité en ligne et nous pouvons vous aider à être un pas en avance en 2022 et après.

Tagged with:GTM

Hébergez votre serveur GTM chez Stape

En vous inscrivant, vous acceptez les Conditions générales et la Politique de confidentialité de Stape